Archives de catégorie : News de VELORANDOROUTE

News de VELORANDOROUTE

Toutes les nouvelles pages et tous les nouveaux articles du site “velorandoroute.be” reprenant des itinéraires et conseils pour voyager en liberté.

Les Ardennes à vélo

Pourquoi les Ardennes et non l’Ardenne ?

Paysage ardennais
Paysage ardennais

Parler “des Ardennes à vélo” plutôt que de “l’Ardenne à vélo“, n’est pas un simple jeu de langage. Pourquoi faire cette distinction ? Le massif ardennais comporte un certain nombre de visages qui caractérisent ses différentes régions. Ainsi donc, les particularités géologiques, naturelles, paysagères, culturelles, sont source de caractères spécifiques. Dès lors, elles façonnent une image et une ambiance originale pour chacune de ces régions. Entre le plateau des Hautes-Fagnes et les vallées de l’Ourthe ou encore de la Semois, il y a évidemment quelques ressemblances. Mais les dissemblances sont encore plus évidentes. La proximité de l’Allemagne au nord et de la France au sud illustre d’autres types d’influences que l’on peut percevoir. Pour les capter et les explorer rien de tel que la randonnée à vélo. Au contact direct de la géographie des ces régions, de leur patrimoine et de leurs habitants, la randonnée cycliste permet de porter un regard plus proche sur ces splendides contrées.

Continuer la lecture

Namur – Assise : De la Toscane à l’Ombrie vers Assise.

Changement de région

Duomo à Sienne

Duomo à Sienne

Pour continuer notre périple Namur-Assise en Toscane, c’est la région de Sienne qui nous a ensuite accueillis. Son relief prononcé fait qu’on parle des montagnes siennoises. Sa terre d’un ocre rouge foncé est remarquable, ce qui a donné l’appellation de « terre de Sienne ». La ville compte de nombreux palais de la renaissance et une cathédrale somptueuse (Le Duomo).

Les régions que nous traversons après Sienne sont typiques des paysages connus de Toscane. Les collines aux couleurs brulées ondulent tout au long du chemin. Pour la dernière partie, nous quittons la Via Francigena après la sympathique localité de Buonconvento. Nous nous dirigeons vers l’Ombrie. La région est caractérisée par ses vallées qui donnent des noms particuliers à des petites régions (Isola, Arbia, Orcia, …).

Continuer la lecture

Namur – Assise votre soutien a été constant !

Votre soutien de Namur à Assise

Dernières nouvelles de notre périple : nous sommes arrivés au terme de notre périple. NAMUR – ASSISE votre soutien a été constant.

Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont aidés et soutenus. Voici en vidéo le message que nous leur adressons.

Bientôt un article avec la dernière partie de ce périple et la fin de notre abécédaire.

Continuer la lecture

Via Francigena : chemin au travers de la Toscane.

Au travers de la Toscane.

Nous voici sur le chemin au travers de la Toscane. Notre longue traversée de cette belle province italienne nous conduit de Pontremoli après le passage des Apennins jusqu’au-delà de Montepulciano avant d’aborder l’Ombrie. Arrivés à San Gimignano, ville médiévale connue pour ses tours de pierres, nous en avons déjà parcouru une bonne moitié.

Colline de Toscane

Colline de Toscane

Notre parcours nous a fait longé la Ligurie sur le flanc des derniers replis des Apennins où nous pouvions apercevoir la Méditerranée à quelques kilomètres. Après ces ondulations, c’est la superbe ville de Lucca (patrie de Puccini) qui nous a ouvert ses portes. Revenus dans la plaine, une chaleur étouffante nous a saisie. Les plus de 35° à l’ombre ne nous ont plus quittés depuis.

Continuer la lecture

Via Francigena en traversant les Apennins.

Paysage des Apennins
Paysage des Apennins

Le parcours de la Via Francigena en traversant les Apennins est un moment clé de notre périple. Nous sommes arrivés à la fin de cette traversée, passage entre le nord et le centre de l’Italie, entre l’Emilie Romagne et la Toscane. Nous allons longer la Méditerranée pendant quelques jours avant de nous lancer dans la traversée de la Toscane. La plaine du Pô bien que toute plate a été redoutable, des rizières à perte de vue pendant plusieurs jours, un soleil de plomb et … des « zanzare » – moustiques – en veux-tu en voilà.

Les replis et les paysages sur la Via Francigena en traversant les Apennins furent donc un réel soulagement pour les yeux et pour le moral. Cette montagne un peu snobée, est pourtant intéressante. Elle nous a rappelé notre expérience de la traversée de la Corse. Mais cela se mérite toutefois. La descente vers la Méditerranée représente en un jour une distance de 25 kms, un dénivelé positif de 700 m (passage de plusieurs cols) et surtout un dénivelé négatif de 1500 m.
Les paysages de la Toscane ne sont plus à vanter. Nous allons donc pouvoir bientôt en profiter ainsi que de la beauté de certaines de ses cités légendaires.

Continuer la lecture