Ardennes namuroises à vélo

Parcourir les Ardennes namuroises à vélo permet de s’offrir une galerie impressionnante de paysages. Le circuit qui vous est proposé par VELORANDOROUTE, vous emmène à la découverte des différentes facettes d’une région riche sur tous les plans. Assurément, les aspects non seulement paysagers mais aussi naturels, culturels, géologiques, patrimoniaux et même industriels rencontrent rarement une telle diversité.

La diversité des régions traversées

Bords de la Semois
Bord de la Semois

D’abord, cette diversité s’observe dans la première région parcourue par le circuit, la Fagne. En fait, il s’agit de la partie de la dépression Fagne-Famenne située du côté Entre-Sambre-et-Meuse. Elle est coincée entre le Condroz et la Calestienne (premier repli avant le massif ardennais). Ainsi, elle constitue une région au caractère très spécifique qui ouvre la porte vers l’Ardenne dans sa partie située à gauche de la Meuse.

Pour la rejoindre et après avoir sauté par-dessus la Calestienne, l’itinéraire dévalle dans la vallée du Viroin avant de véritablement s’élancer à la conquête du massif ardennais. A peine l’a-t-il gravi qu’il replonge vers la vallée française de la Meuse. Ainsi donc une exploration des deux versants mosans des Ardennes est rendu possible par notre tracé.

Pour découvrir ce deuxième versant, la vallée semoysienne française (Semois) en est la porte d’entrée. Ensuite, les flans de la Croix Scaille permettent de continuer à visiter l’Ardenne namuroise. Après une longue escalade, la région de Gedinne-Bièvre s’étale en un haut-plateau où alternent les différentes facettes ardennaises (bois, pâturages, paisibles villages). Ensuite, le haut-plateau laisse place aux forêts plus profondes et petites vallées étroites.

Pour le dernier volet de ce tour des horizons ardennais en Province de Namur, le retour s’effectue par les crètes qui séparent la région ardennaise de la déclivité de la Famenne. Sur plusieurs kilomètres, la vue s’étend au loin sur toute la dépression de Wellin à Givet en passant par Beauraing. Ainsi, l’itinéraire offre une balade sur les balcons au-dessus de ces régions. Pour finir sa course, ce tour des Ardennes namuroises à vélo revient à son point de départ, là où la Meuse entre en Belgique.

Un itinéraire exigeant mais réalisable

Les balcons sur la famenne
Les balcons sur la Famenne

Dès qu’on veut s’aventurer sur les routes ardennaises, une question se pose : cela n’est-il pas inaccessible à vélo ?

Les dénivelés journaliers ne sont pas insignifiants (entre 500 et 700 m de dénivelés positifs cumulés par jour). Au total, il faudra avaler un dénivelé de près de 1900 m. Mais l’avantage de l’itinéraire est qu’il alterne régulièrement montées et descentes. Certes, il demande de pouvoir gravir quelques belles ascensions mais celles-ci s’étalent graduellement sur plusieurs kilomètres sans raidillon infranchissable. A contrario, le tracé offre aussi quelques tronçons avec de belles descentes qui parfois serpentent sur plusieurs kilomètres. Néanmoins, cet itinéraire reste réservé aux cyclistes qui pratiquent régulièrement cette activité.

Les aspects remarquables jalonnent régulièrement le parcours. Dès lors, ceux-ci imposent des haltes dont il faut profiter pour souffler un peu et recharger ses batteries. Le circuit est présenté en trois étapes mais rien n’empêche d’effectuer un découpage avec un nombre d’étapes plus important. De cette manière, il est possible de réduire les efforts à produire chaque jour.

Les voies empruntées sont constituées dans une certaine proportion par des itinéraires cyclables en partie sur voie propre. Pour le reste, il s’agit de petites routes peu fréquentées et de chemins. Quelques tronçons sont constitués de terre battue avec du gravillon. Mais l’ensemble est tout à fait réalisable avec un vélo de randonnée classique. Il n’est cependant pas recommandé pour des vélos avec de fins boyaux.

Pour en savoir plus …

Rendez-vous sur la page d’exploration de cet itinéraire des Ardennes namuroises en vélo. Vous y trouverez trois modes d’exploration :

  • en regardant une vidéo avec une vue aérienne du tracé ;
  • sur une carte interactive du circuit ;
  • avec les fichiers GPS que vous pourrez télécharger.

Bonne exploration !