Monte Sant’Angelo dov’è ? – Bernie et Jacques sur le chemin vers l’Adriatique

2.500 kms à pied de Namur (Belgique) à l’Adriatique (Italie) sur la « Via Francigena », sur le « Cammino di Francesco » et sur le « Cammino dell’Angelo »

Monte Sant’Angelo où c’est ?

Ligne de St MichelMonte Sant’Angelo est une petite localité sur un promontoire montagneux (Massif du Gargano). Celui-ci représente cette sorte d’ergot sur la côte adriatique de l’Italie situé ainsi au nord des Pouilles. Un lieu de pèlerinage dédié à l’archange St Michel s’est développé dans cette petite cité. Elle est devenue ainsi une sorte de « Mont St Michel » italien. Toute proche de la mer qu’elle domine à 796 m d’altitude, la petite bourgade n’est donc pas une île entourée d’eau à la différence du mont français.

C’est dans une grotte que le lieu de culte a été installé car l’archange y serait apparu à un évêque au Vème siècle. Ce fut un excellent alibi pour y développer un lieu de dévotion à la place d’un culte païen préexistant. Des pèlerinages se sont donc développés entre les lieux des cultes français et italien. Il est remarquable de constater que les endroits des cultes liés à St Michel et établis en Irlande, en Angleterre, en France, en Italie, en Grèce ainsi qu’en Terre sainte (dont Monte Sant’Angelo) sont alignés. C’est la ligne de St Michel (voir carte ci-contre).

Nous étions en recherche d’un grand voyage à entreprendre à pied tel que le pèlerinage vers St Jacques de Compostelle par exemple. En découvrant ce lieu possible de destination, nous nous sommes petit à petit imaginés que nous pourrions nous donner cet objectif pour notre projet. Situé à environ 2500 kms à pied de Namur, nous avons recherché un itinéraire vers ce lieu moins couru que Compostelle.

Découverte et mise en question

Notre objectif n’est pas de réaliser un pèlerinage au sens religieux du terme. Mais nous savons que se mettre en chemin, selon nos expériences précédentes et selon ceux qui ont déjà accompli cette démarche, c’est aussi se mettre en question. Une expérience spirituelle en sera sans doute le résultat. Elle nous amènera à réfléchir sans doute et par exemple sur notre nouvelle vie de retraités, sur nos relations diverses, sur la marche du monde.

C’est aussi une formidable occasion de rencontres, une occasion d’être accueilli et d’accueillir, de comprendre et de se faire comprendre. Aller à la rencontre des différences, nous attire et émoustille notre curiosité. Pouvoir découvrir des gens, des cultures, des habitudes, des espaces, des paysages, des milieux naturels, des sites, des monuments, … nous intéresse beaucoup. Nous sommes en apprentissage des rudiments de l’italien pour nous donner encore plus de possibilités de dialoguer sur le chemin.

Détachement et épreuve physique

Partir avec peu et faire avec peu pendant plus de 4 mois, est aussi une expérience du détachement. Nous voulons ainsi nous confronter au fait d’être acculés pendant ce temps à la frugalité et à se débrouiller avec ce que l’on a. Pas d’envie de jouer les ascètes pour notre part mais de vivre ainsi simplement avec le peu que nous pourrons emporter et avec ce que l’on nous offrira. Être confrontés aussi à avoir peu à donner. Comment se passera cet échange ? Nous avons envie aussi d’expérimenter cela.

Enfin et surtout c’est le plaisir de marcher, de parcourir les routes, les chemins et les sentiers. La joie d’aller par monts et par vaux. Être au contact de la nature et de ses petits trésors est l’un de nos moteurs. Les difficultés physiques d’un tel exercice sont pour nous l’occasion dans une certaine mesure de nous mettre à l’épreuve. L’envie peut-être aussi de nous prouver que malgré l’âge qui vient, nous sommes toujours en capacité de réaliser un tel projet.

Monte Sant’Angelo comment ?

Namur Monte Sant'Angelo carteNotre parcours de « pèlerinage » (voir carte ci-contre) va donc nous emmener de Namur (Belgique) jusqu’à la côte adriatique au nord des Pouilles (Italie). De la Belgique, il permet ainsi de rallier à pied deux lieux traditionnels de pèlerinages. Le premier est très connu : Assise (pour St François). Mais pour le second, Monte Sant’Angelo, que nous sous avons présenté ci-dessus, il l’est beaucoup moins.

Cet itinéraire utilise pour une bonne part un chemin de pèlerinage de plus en plus connu : la VIA FRANCIGENA. Il empruntera ensuite deux autres tracés de pèlerinages moins connus le CAMMINO DI FRANCESCO et le CAMMINO DELL’ANGELO. Pour des informations plus détaillées sur ces itinéraires, voir les liens présents dans notre page de ressources.

Vous pouvez découvrir et suivre notre itinéraire détaillé en cliquant ce lien.

Dialoguer avec nous

Notre départ est prévu dans la première moitié du mois de mai 2017. Le périple devrait durer de mai à fin septembre 2017. Vous pourrez dialoguer avec nous au travers du forum présent sur ce site et qui lui est dédié. Pour intervenir dans les forums de Velorandoroute, il faut préalablement s’inscrire et puis se connecter. Vous pourrez ensuite soit intervenir et dialoguer dans l’une des discussions ouvertes, soit créer un nouveau sujet pour ouvrir une nouvelle discussion.

Nous espérons avoir de nombreux échanges avec vous avant, pendant et après notre périple.