De Namur à Assise à pied, le livre.

De Namur à Assise à pied, le livre : Présentation du récit.

D'un chemin à l'autre - Image de couverture

C’était sans doute une folie et un risque énorme que de s’embarquer dans une telle aventure. Partir en couple de Namur à Assise pour un périple à pied, sac au dos, de 1850 kilomètres. Aller de la Belgique jusqu’au milieu de l’Italie pour entamer ainsi sa retraite, la soixantaine bien engagée. N’était-ce pas présomptueux ? Cela n’offrait-il pas toutes les conditions pour mettre sa santé en péril ? N’allait-on pas provoquer quelques troubles au sein d’un couple jusqu’alors sans histoires ?

Malgré ces risques, nous nous sommes embarqués dans cette aventure. Elle s’est dessinée peu à peu comme une véritable histoire avec tout ce qu’on peut en attendre . Une trame qui se construit pas à pas, des personnages, des rencontres, des évènements, des rebondissements, des moments d’intense émotion, des situations quelques fois cocasses voire désopilantes. Une épreuve néanmoins, qui touche au plus profond de l’être. Qui le bouscule, qui l’interpelle et le questionne là où il ne s’y attend pas. Ce périple nous a donné le sentiment de vagabonder dans les coulisses du monde, d’y observer souvent ses splendeurs et de temps en temps ses vicissitudes.

Au gré des péripéties, la réalité de cette pérégrination nous a mis à nu. Elle nous a emmené à la rencontre de la Vie, comme dans un roman … et mieux que la fiction ne pourrait parfois le permettre. L’épreuve fut là, certes, de temps à autre, cruelle et lancinante. Mais il y eut toujours ces portes et ces cœurs qui se sont ouverts pour accueillir, pour apporter espoir et réconfort. Dans les méandres tourmentés de cette expérience tout à fait particulière, le couple se frotte, s’interroge, se confronte. Mais il s’épaule et se soutient pour finalement en ressortir plus fort.

Pourquoi écrire ce récit ?

Après notre retour, les souvenirs de cette aventure se sont imposés à Jacques peu à peu mais avec de plus en plus d’intensité. Soudain, ce fut comme s’il ne pouvait plus contenir ce flot d’images, d’idées, de situations, de paroles, de visages, … Il lui fallait vider ce trop-plein, le laisser s’écouler. Écrire devint une évidence et même une nécessité. De là est né ce récit dont l’écriture, comme première expérience du genre, l’a passionné.

Télécharger la version électronique gratuite de ce livre

Après l’écriture de ce récit de 400 pages, vient l’envie de le partager. Pas de prétention littéraire dans cet essai, juste l’envie de raconter. Alors puisque les techniques actuelles le permettent, pourquoi pas en assurer une distribution électronique gratuite ? N’est-ce pas plus simple ? Vous voulez en profiter ?

Alors allez sur la page de téléchargement du livre !