pédestre

Trekking dans les Alpes : trois des plus beaux exemples

En Europe, dès que l’on parle de trekking en montagne, les Alpes deviennent immanquablement la destination première. Certes d’autres massifs très intéressants peuvent aussi receler des parcours qui raviront les marcheurs exigeants.

Voici trois exemples de trekking pour marcheurs moyens : Parc de la Vanoise, Piémont italien, Dolomites.

Dolomites de Fanes
Dolomites de Fanes

Voici donc la présentation d’un trekking dans les Dolomites à réaliser à pied. La partie de la région concernée par ce trekking se situe dans les alpes du nord de l’Italie. Il s’agit plus particulièrement du Trentin-Haut-Adige. Sans conteste, cette région est une de celles qui comptent parmi les paysages les plus exceptionnels des alpes. En fait, les particularités géologiques et les biotopes rares, en font une région unique. La variété des points de vue est incomparable, particulièrement les endroits où prédomine le minéral.

Ainsi, ce trekking de 115 km en neuf jours voyage au travers de plusieurs sites remarquables des Dolomites : Tre Cime di Lavaredo, Braies (Prags), Sennes, Fanes. Il parcourt le principal parc naturel de la région (Fanes – Senes – Braies). Empreinte d’une culture particulière, son histoire l’a placée au croisement des influences italiennes (latines) et autrichiennes (germaniques). En réalité, cette contrée fut un lieu de la lutte entre les deux nations dont elle garde de nombreuses traces (sites militaires, casemates, tunnels, …). Enfin, les refuges et petits relais d’étape sont d’un haut niveau de qualité et de confort. Les atouts des hébergements et de la restauration sont à souligner tout spécialement.

(suite…)
Trekking en Piémont et Ubaye à pied - Lac de Longet
Lac de Longet

Voici donc la présentation d’un trekking dans le Piémont italien et les montagnes de la vallée française de la Haute Ubaye, à réaliser à pied. Ces deux régions se côtoient de part et d’autre de la frontière dessinée par des sommets dont quelques-uns se situent entre 3000 et 3500 m d’altitude. En fait, la région visitée est coincée entre différents massifs bien connus comme celui des Écrins à sa gauche, le Mercantour au sud et le Queyras au nord.

Ce trekking de 129 km a pour particularité de passer, quasi à chaque étape d’une vallée à l’autre. Ainsi, il démarre à Larche du côté français. Puis enjambant tout de suite la frontière par un premier col, il joue aux montagnes russes durant 5 étapes du côté italien. Là, il vient finalement effleurer le Monte Viso (3841 m). Ensuite, il repasse en France par le col de Longet et la haute vallée de l’Ubaye en suivant cette rivière dès sa source. Pour terminer, il flirte avec les crêtes des 3000 m avant de clore sa boucle.

(suite…)
Tour des glaciers de la Vanoise - vue sur le glacier de la Grande Casse
Vue sur le glacier de la Grande Casse

Réaliser le “Tour des glaciers de la Vanoise” est sans doute un des incontournables de la randonnée dans les montagnes européennes. En fait, parler de tour des glaciers doit être compris comme “contournement des glaciers” et non comme traversée de ces mêmes glaciers. Cela ne pourrait se faire qu’avec un guide accompagnateur. En observant la carte du périple ci-dessous, chacun peut se rendre compte de ce que représente l’itinéraire de ce périple.

Ainsi ce trekking de refuge en refuge contourne tout le massif sud de la Vanoise dont le centre est occupé par plusieurs glaciers. En un peu plus de 80 km, les randonneurs arpentent les flancs du Parc national de la Vanoise entre 1400 et 2800 m d’altitude. En parcourant les 6 étapes de 9 à 19 km, le dénivelé cumulé sera d’environ 3800 m. Un cadre exceptionnel pour marcher avec des paysages et des ressources naturelles de toute beauté. La qualité et l’accueil des refuges est d’un excellent niveau.

(suite…)

Préparer votre trekking estival

Que votre perspective soit de voyager à pied ou à vélo, l’hiver est le moment idéal pour préparer votre trekking estival dans le calme et la sérénité. Avec les conditions climatiques moins clémentes de la mauvaise saison, les occasions de sortie sont moins fréquentes. Du moins, elles ne tentent que les plus téméraires. Quitte à végéter chez soi, autant que ce soit pour mettre au point un super projet pour la bonne saison.

Dès lors pour vous mettre à l’ouvrage, trois pistes de travail sont possibles.

Randonner en Condroz namurois à pied

La découverte du Condroz namurois à pied peut emprunter toutes sortes d’itinéraires tant les chemins de traverse y sont nombreux et accessibles. Beaucoup voudront y privilégier les balades en boucle d’une journée ou d’une demi-journée. Cependant, rien n’empêche d’envisager de randonner en Condroz namurois pour une exploration au long cours.

Une région au charme incomparable

Paysage condruzien
Paysage condruzien typique

Condroz namurois, quelques randonnées découvertes à pied pour aller à la rencontre d’une des régions de Belgique les plus propices à la balade pédestre. La particularité première de la région concerne la forme de son relief. Alternant les tiges (crêtes) et les chavées (creux), des sensations différentes se relayent de manière constante. Ainsi aux points de vue offrant des paysages changeant au gré des saisons, succèdent des petites vallées quelques fois plus profondes où les surprises apparaissent au détour d’un chemin ou derrrière un bosquet.

(suite…)

GR en vue aérienne

Survoler les GR en vue aérienne, permet de les découvrir en quelques minutes. Dès maintenant, VELORANDOROUTE vous donne la possibilité de parcourir trois GR belges sous cette forme. Cette manière de voyager au-dessus des “Sentiers de Grande Randonnée” offre d’emblée un premier aperçu de leurs grandes caractéristiques.

Retour en haut