Le GPS sur Smartphone, un bon choix ?

Entre le GPS sur un appareil spécifique et le GPS sur Smartphone, quel est le choix à privilégier ?

Depuis 2010, les applications GPS sur Smartphone sont devenues monnaie courante sur les Smartphones. Elles diffèrent les unes des autres avec des spécificités et des performances diverses. Alors quelles sont les différences essentielles entre l’utilisation d’un appareil spécifique GPS et d’un Smartphone pour se guider lors d’un trajet à vélo ?

Quelles sont les principales différences ?

GPS sur smartphoneA vrai dire, les différences ne sont pas importantes. L’utilisation des deux supports peuvent tout à fait convenir. Pour ma part, je trouve toutefois quelques avantages à l’utilisation du Smartphone si on apporte toutefois des réponses adéquates pour répondre à ces inconvénients.

Ce qui plaide à mon sens POUR l’utilisation du Smartphone, c’est :

  • La grandeur de l’écran qui donne une meilleure visibilité ;
  • La facilité d’utilisation et de combinaison ;
  • Le tout en un qui permet de ne pas multiplier les appareils à emporter ;
  • La performance de certaines applications qui donnent souvent des possibilités que le GPS n’offre pas ;
  • La gratuité de très bonnes applications et de leur cartographie.

Mais quels sont les inconvénients de l’utilisation des Smartphones ?

Les trois principaux inconvénients sont :

  • La réduction de la visibilité en plein soleil (en comparaison du rétroéclairage de certains appareils GPS) ;
  • La consommation d’énergie et la limitation d’utilisation avec les batteries ;
  • La disponibilité de la cartographie.

Visualisation

Pour le premier, il n’existe pas encore aujourd’hui (2020) de solution vraiment satisfaisante. Mais à l’usage, il y a suffisamment de moments où soit l’on est bien orienté, soit on passe dans une zone d’ombre pour récupérer une visibilité suffisante. Sachant qu’il n’est pas nécessaire d’avoir le regard constamment braqué sur son écran. C’est dans les croisements (changements de route) ou lors des vérifications régulières que la vision de l’écran est utile. Si on a activé le guidage vocal disponible sur les bonnes applications, il n’est parfois pas nécessaire même de visualiser son itinéraire.

Consommation d’énergie

GPS sur smartphone - consommation d'énergieL’avantage indéniable de l’appareil spécifique GPS est l’utilisation de piles (type AA). Avec un GPS, on peut voyager facilement une à deux journées avec des piles chargées. Le système des piles rechargeables convient donc tout à fait bien dans ce cas de figure.

Pour le Smartphone, l’utilisation de la batterie va dépendre de l’utilisation de différentes fonctions mais particulièrement la luminosité de l’écran et l’utilisation du guidage vocal. La luminosité de l’écran est souvent nécessaire à un certain niveau contrairement au guidage vocal. Donc il est souvent impossible de tenir une journée dans ces conditions avec une batterie chargée à 100%.

Mais il existe une excellente solution : la batterie d’appoint. On peut trouver facilement sur le marché ce type de batteries d’appoint. Sachant qu’une batterie de Smartphone représente généralement autour de 4000 mAh, il est utile de s’équiper d’une batterie d’appoint de 12000 à 13000 mAh. Ainsi on peut effectuer jusqu’à deux jours de navigation sans trop de problème.

Donc avec une recharge quotidienne de ses appareils, on peut même fonctionner à deux durant toute une journée avec une seule batterie d’appoint que l’on s’échange pendant une demi-journée.

Cartographie

La cartographie sur GPS propre à la marque du GPS coûte généralement horriblement cher. Heureusement sur Smartphone, c’est généralement une cartographie OPEN STREET MAP (OSM) sous licence libre qui est utilisée. Cette cartographie est maintenant de très bonne qualité même s’il peut manquer l’un ou l’autre détail. Mais ce cas de figure est très rare.

Comparativement cette cartographie offre parfois même des particularités que des offres payantes ne donnent pas. C’est le cas avec l’identification de voies et itinéraires cyclables. Il faut toutefois faire attention sachant que certaines applications utilisent des cartographies payantes ou des cartographies en ligne. Dans ce dernier cas, cela demande de disposer d’une connexion 4G et peut provoquer une grande consommation de datas. Cela devient particulièrement problématique dans des zones sans couverture 4G.

C’est la raison pour laquelle il est préférable de choisir une application qui offre un double avantage :

  • Donner accès à une cartographie OSM libre et gratuite ;
  • Permettre de télécharger la cartographie des régions dont on aura besoin sur son Smartphone afin de pouvoir les utiliser en mode hors ligne (plus besoin de la 4G).

Avec ces deux conditions, la solution Smartphone devient très intéressante car elle garantit une utilisation peu onéreuse en tous lieux.

Assez digressé sur les comparaisons GPS et Smartphone ! Passons à la partie suivante : “la pratique de l’utilisation GPS du Smartphone” pour lequel on devra trouver un bon support de fixation sur le guidon du vélo.

Des questions sur ces sujets ?

Rendez-vous sur le forum dédié à l’utilisation du GPS ou le forum dédié à la confection d’itinéraires.